Votre Test psychotechnique pour permis à 69€
sur Dijon, Beaune, Dole et Chalon-sur-Saône

Agréé en préfecture

Le moins cher sur Dijon, Beaune, Dole et Chalon-sur-Saône

.

De nombreux créneaux sur la semaine et le samedi

Réservez en ligne votre test psychotechnique pour permis à 69€ auprès d’un psychologue agrée par la préfecture

A qui s'adresse l'examen psychotechnique du permis de conduire ?

Un conducteur pour récupérer son permis de conduire doit passer un Test psychotechnique et une visite médicale dès le moment où il se trouve dans le cadre d’une  :

Votre permis est invalidé quand vous perdez tous vos points. 

Cette invalidation de votre permis de conduire vous sera notifiée par un courrier du ministère de l’intérieur c’est la lettre 48SI. 

 Cela entraîne l’interdiction de conduire pendant 6 mois. L’interdiction débute le jour où vous déposez votre permis à la préfecture de votre lieu de résidence.

Pour repasser votre permis de conduire, il faudra réaliser un test psychotechnique et une visite médicale. 

Dans un cas de récidive (nouvelle perte total de point dans un intervalle de 5 ans), ce délai passe de 6 mois à 1 an.

L’annulation du permis est une sanction prononcée lors du passage au tribunal à la suite d’une infraction au Code de la route ( gros excès de vitesse, alcool au volant, stupéfiants au volant …)

Celle annulation peut entrainer une interdiction de repasser son permis pouvant aller jusqu’à 3 ans max. Pour les récidivistes, la suspension peut aller jusqu’à 10 ans, voir à vie.

Pour récupérer son permis de conduire, il faudra repasser l’examen du permis de conduire.

Après le délai fixé par le juge, vous pourrez repasser votre permis de conduire en vous soumettant préalablement à un test psychotechnique.

Lorsque les forces de l’ordre constatent une infraction sanctionnable par une suspension administrative du permis de conduire, elles transmettent une copie du procès-verbal au préfet, ou au sous-préfet. 

Les forces de l’ordre peuvent préalablement avoir procédé ou non, à la rétention du permis.

De façon générale, la durée maximale de la suspension est de 6 mois et elle peut être portée à 1 an dans certains cas.  

A l’issue de cette suspension, vous n’avez pas à repasser votre permis de conduire, à la différence du permis invalidé ou annulé, mais vous devrez réaliser un test psychotechnique et passer une visite médicale.

La suspension judiciaire du permis de conduire est une sanction prononcée par un juge après certaines infractions.

Cette interdiction de conduire peut aller de 3 à 5 ans.

Elle peut aussi faire suite à une suspension administrative : dans ce cas, elle la remplace tout en prenant en compte la durée déjà effectuée. 

A l’issue de cette suspension, vous n’avez pas à repasser votre permis de conduire, à la différence du permis invalidé ou annulé, mais vous devez réaliser un test psychotechnique et passer une visite médicale.

Quelles démarches sont nécessaires après le test psychotechnique ?

Le compte-rendu du psychologue peut comporter 3 conclusions différentes :

Dans la plupart des cas, l’avis est favorable.

Parfois, l’avis énoncé est favorable avec restriction. C’est par exemple le cas lorsque le psychologue préconise l’autorisation d’une conduite simple, excluant la conduite de poids lourds ou de transports en commun.

Enfin, il arrive que les résultats du candidat soient réellement insuffisants. À ce moment, l’avis est défavorable. C’est le médecin qui tranchera finalement.

Où effectuer la visite médicale ?

Perte du permis liée à une conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants.

 

Le candidat devra prendre rendez-vous avec La 

Commission Médicale du permis de conduire.

Perte du permis n’est pas liée à la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.

 

Le candidat pourra réaliser sa visite médicale auprès d’un des médecins de ville agréés par la préfecture.

En cas d’annulation, d’invalidation ou de suspension de permis, réservez votre rendez-vous pour un examen psychotechnique en ligne pour DijonBeaune, Dole et Chalon-sur-Saône 

Centre Agréé en Côte-d'Or, dans le Jura et en Saône-et-Loire